Eric Gerbaud



Thèse: Dynamiques des communautés végétales en milieu perturbé : le cas des adventices des grandes cultures


Direction: Thierry Dutoit


Sa thèse en Pdf

Publications - Symposium



Dynamique des communautés végétales en écosystèmes perturbés
Le cas des espèces adventices des cultures extensives du Parc naturel régional du Luberon

Résumé des recherches

Peu d’études ont été réalisées sur les communautés d’adventices des écosystèmes de grandes cultures dans le bassin méditerranéen à l’exception des travaux des malherbologues visant à leur éradication ou des phytosociologues pour la classification typologique de ces communautés. Nos travaux ont donc eu pour objectifs une première approche de la dynamique des communautés d’adventices dans un contexte d’agriculture extensive maintenue par une mesure agri-environnementale sur le territoire du Parc naturel régional du Luberon. Nous nous sommes particulièrement intéressés aux rôles des lisières, de la rotation culturale mais aussi à la compétition entre adventices et l’espèce cultivée (le blé) ainsi qu’à la recherche d’interactions positives entre communautés d’adventices et le système d’exploitation agricole (photo 1)

Nos résultats montrent, que contrairement aux systèmes d’agriculture intensive du Nord Ouest de l’Europe, les bords de champs ne constituent pas des refuges pour les adventices typiques des champs de céréales (messicoles). De même, ces communautés possèdent une faible mémoire séminale et la majorité des espèces disparaissent après une dizaine d’années d’introduction d’une prairie semi-naturelle dans la rotation culturale. Certaines messicoles rares sur le territoire national entrent fortement en compétition avec le blé et réduisent son rendement agricole. Cependant la valeur nutritive des adventices et notamment leurs teneurs en éléments minéraux constitue un élément majeur pour le maintien du pâturage ovin de parcours. Ces résultats sont ensuite discutés pour la mise en place de mesures de gestion conservatoire compatibles avec les objectifs de production agricole.

 

Thèse avec Label Européen soutenue (mention très honorable) le Vendredi 04 janvier 2002 à l’Université de Provence devant le jury composé de :

Pr. Jacques Maillet, ENSA de Montpellier Président

Pr. Peter Poschlod, Université de Regensburg, Allemagne Rapporteur

Pr. Alain Peeters, Université de Louvain, Belgique Rapporteur

Pr. Maurice Roux, Université d’Aix-Marseille III Rapporteur

Dr. Phil Wilson, Plantlife, Grande-Bretagne Examinateur

Dr. Thierry Dutoit, Université de Provence Codirecteur

Pr. Gilles Bonin, Université de Provence Codirecteur